Dividende démographique et opportunités de la révolution numérique


Plusieurs pays en développement, en particulier ceux d’Afrique et d’Asie sont confrontés à une forte croissance démographique et au manque d’infrastructures modernes consentis à l’éducation scientifique.

Il faut s’assurer que les compétences fournies sont en adéquation avec les besoins réels du marché du travail. Comme le décrit le rapport de la Banque Mondiale sur le chômage des jeunes en Afrique subsaharienne, chaque année, seulement un quart des jeunes qui accèdent au marché du travail trouvent un poste rémunéré et seulement une part minime de ces jeunes ont un emploi à temps plein sûr et officiel dans des entreprises modernes.

La majorité d’entre eux restent dans le secteur informel. Il est donc primordial d’investir dans une éducation scientifique et technique afin de former des jeunes aux métiers de l’avenir et à la promotion du savoir. Avec la découverte de ressources minérales dans certains pays en développement et les récents progrès en technologie, la nouvelle économie appelle à une meilleure collaboration entre les pouvoirs publics, le secteur privé et les écoles de formation.